Le bac Français en première

Le compte rendu ci-dessous reprends les informations données en réunion des parents de première par les enseignants de Français du lycée. Nous y avons ajouté à la fin des conseils pour le bon déroulement de l'épreuve orale. Vous pouvez également consulter le site Eduscol pour des informations complémentaires sur le déroulement du bac Français.

 
Le programme

Il est divisé en quatre grandes parties :

  • le personnage de roman du XVIIème siècle à nos jours,
  • le texte théâtral et sa représentation du XVIIème siècle à nos jours,
  • l’écriture poétique et quête du sens du Moyen Âge à nos jours,
  • la question de l'Homme dans les genres de l'argumentation du XVIème à nos jours.

Pour l'option L, deux sujets en plus :

  • Vers un espace culturel européen : Renaissance et humanisme,
  • Les réécritures, du XVIIe siècle jusqu’à nos jours.

Les enseignants dispose d’une liberté totale à l'intérieur du programme quant au choix des œuvres à étudier. Les textes étudiés peuvent donc être différents d'une classe à l'autre, de même que l'ordre d'étude des sujets. Les textes peuvent donc être plus compliqués d’une classe à l’autre.

Il y aura des livres en entier (œuvres intégrales) et des séquences qui vont être présentées.

Il sera demandé de lire des livres complémentaires suivant les enseignants et des œuvres d'art à analyser.

Les livres étudiés en entier sont à acheter. Ils doivent être vierges d’annotations car présentés à l’examen.

 

L'épreuve écrite - 4 heures - coefficient 2

Les sujets prennent appui sur un ensemble de textes (corpus), comprenant éventuellement un document iconographique contribuant à la compréhension ou enrichissant la signification de l'ensemble. Ce corpus peut également consister en une œuvre intégrale brève ou un extrait long (n'excédant pas trois pages). Il doit s'inscrire dans le cadre d'un ou de plusieurs objets d'étude du programme de première, imposés dans la série du candidat, et ne doit pas réclamer un temps de lecture trop long.

La première partie de l'épreuve est composée de une ou deux questions portant sur le corpus et appelant des réponses rédigées. Elles font appel à leurs compétences de lecture et les invitent à établir des relations entre les différents documents et à en proposer des interprétations. Elle est sur 4 points.

la deuxième partie de l'épreuve est contituée d'un exercice d'écriture sur 16 points avec le choix suivant :

  • Dissertation consistant à conduire une réflexion personnelle et argumentée à partir d'une problématique littéraire issue du programme de français.
  • Commentaire portant sur un texte littéraire ou la comparaison de deux textes
  • Ecriture d’invention consistant à mettre en œuvre d'autres formes d'écriture que celle de la dissertation ou du commentaire en écrivant un texte, en liaison avec celui ou ceux du corpus, et en fonction d'un certain nombre de consignes rendues explicites par le libellé du sujet. Les enseigants attirent l'attention sur le fait que contrairement aux idées reçues par les élèves, l'exercice d'écriture d'invention n’est pas le plus facile.

Les dates de bac blanc sont disponibles sur notre site.

 

L'épreuve orale - 20 minutes - Coefficient 2

Elle dure 20 minutes (10 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien) avec 30 minutes de préparation.

La liste définitive des œuvres présentées sera fournie fin mai. Une liste intermédiaire sera fournie un peu avant le bac blanc de février. Il est conseillé de prendre des notes et de faire des fiches, il faut inventer les méthodes pour retenir au mieux les textes. Il est conseillé pour les révisions, de reprendre les textes étudiés et ré-expliquer ce qui a été dit en cours. Il faut trouver le juste milieu entre la prise de notes et la mémorisation des cours.  Si la prise de notes est correctement effectuée pendant le cours, elle devient naturellement une fiche de lecture. Les élèves devraient préparer 15 à 25 lectures analytiques (il n'y a pas d'instructions particulières de la part de l'académie).

Il n'est pas obligatoire d’acheter les documents complémentaires. Ils peuvent être lu sur tablette par exemple. Par contre les documents et textes analytiques devront être présentés en double exemplaire lors de l'examen (photocopies des pages étudiées en lecture analytique).

Complément PEEP sur le BO du 6 octobre 2011

En vue de l'examen oral, le professeur rédige pour l'ensemble des élèves de sa classe un « descriptif des lectures et activités » réalisées pendant l'année. Ce descriptif des lectures et activités peut s'élaborer progressivement, au cours de l'année, dans un travail concerté avec les élèves.

Il présente une série d'éléments apportant à l'examinateur les informations nécessaires sur le travail réalisé par le candidat pendant son année de première. Il précise de ce fait le titre et la problématique de chaque séquence ainsi que l'objet (ou les objets) d'étude qui sont abordé(s). Il indique également les textes (groupement ou œuvre intégrale) étudiés à l'intérieur de chaque séquence et la démarche retenue pour cette étude (lectures cursives ou analytiques, approches d'ensemble retenues pour l'étude des œuvres intégrales).

Il mentionne obligatoirement et clairement - afin de faciliter le travail des examinateurs - le manuel utilisé dans la classe, l'édition des œuvres intégrales et les références très précises des différents textes indiqués : édition, chapitre, page, début et fin de l'extrait. Il donne, le cas échéant, quelques indications sur les activités complémentaires - en particulier orales - proposées à la classe et sur le travail personnel de l'élève.

Le descriptif est signé par le professeur et visé par le chef d'établissement. Un exemplaire est remis à l'élève.

 

Les conseils pour réussir l'oral

Prendre en compte les critères d'évaluation de l'examinateur permettra à l'élève de s'assurer une bonne maîtrise du déroulement de l'oral.

Introduction :

  • Situer l’extrait (auteur, œuvre, époque, contexte…)
  • Présenter l’extrait (idée, thème, intérêt, objectif…)
  • Faire une lecture expressive, posée. (Poésie : tenir compte de la versification)
  • Rappeller la question posée et annoncer clairement son plan (Proposer un (ou deux)axe(s) ) 

Développement :

  • Construction claire et justifiée : Organiser ses remarques
  • Repérer et nommer : Citer le texte avec précision Introduire correctement les citations
  • Interpréter : Employer un vocabulaire d’analyse littéraire Ne pas paraphraser
  • Proposer une analyse pertinente qui répond à la question posée 

Conclusion :

  • Faire un bilan
  • Laisser une ouverture

Expression :

  • Claire et correcte : fluide et rythmée, sans hésitation,
  • Utilisation judicieuse des notes (sans lire, en regardant l’examinateur),
  • Attitude communicante (qualités de communication et de conviction)