Le label Lycée des métiers

Le label Lycée des métiers

Le Lycée Champlain a obtenu le label lycée des métiers du batiment. Celui-ci identifie des établissements qui offrent une palette étendue de formations technologiques ou professionnelles préparant à des métiers d’un même secteur d'activités et constitue une voie d'excellence.

 

Un label délivré par le recteur d’académie sur la base de critères nationaux

C’est le recteur qui attribue chaque année ce label, inscrit dans le code de l’éducation, sur la base d’un cahier des charges rigoureux. Celui-ci précise les exigences à respecter en partant des critères nationaux définis par la circulaire ministérielle de novembre 2005

Ces critères sont les suivants :

  • Des formations technologiques et professionnelles autour d’un ensemble cohérent de métiers
  • Des publics diversifiés : scolaires, apprentis et étudiants, adultes en formation continue
  • Une gamme étendue de diplômes : du niveau V à l’enseignement supérieur
  • Une offre de services de VAE
  • Des partenariats avec les collectivités territoriales et les milieux professionnels
  • Des actions visant à améliorer l’orientation vers les formations professionnelles
  • Une ouverture européenne ou des échanges avec des pays étrangers
  • Une offre de services d’hébergement
  • Un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle ou de suivi des publics accueillis

 

La procédure d'obtention du label lycée des métiers

Au début de chaque année scolaire le recteur adresse un appel à candidature à l’ensemble des lycées publics ou privés sous contrat dispensant des formations professionnelles.

Les établissements intéressés présentent ensuite leur demande au recteur après avoir recueilli l’avis favorable de leur conseil d’administration. Le recteur mandate alors des auditeurs (inspecteurs, chefs d’établissement, chefs de travaux, conseillers en formation continue, formateurs, professionnels) pour effectuer un diagnostic de la situation de l’établissement au regard du cahier des charges.

En fin d’année scolaire le recteur réunit le « groupe académique lycée des métiers » afin de recueillir son avis. Ce groupe académique comprend des représentants de la région Île-de-France, des milieux professionnels, du système éducatif et des parents d’élèves. La PEEP participe à ce groupe académique.

Après avoir présenté les résultats de la campagne de labellisation devant le conseil inter-académique de l’éducation nationale, le recteur adresse la liste des lycées des métiers au ministre de l’éducation nationale pour publication au Bulletin officiel.

 

Un label dans la durée

L’attribution du label « lycée des métiers » ne constitue pas une fin en soi, mais marque plutôt l’entrée dans un processus permanent.

En effet, s’il s’agit bien de reconnaître à un moment donné la qualité du travail accompli par les équipes des lycées œuvrant dans les voies professionnelle ou technologique et donc favorisant ainsi l’insertion professionnelle des jeunes, ce label est attribué pour une durée limitée à cinq années.
Au terme de cette durée, le recteur confie aux inspecteurs le soin d’évaluer la mise en œuvre du label dans les lycées concernés.

Pour guider les lycées dans cette démarche qualité, les écarts constatés lors de l’audit entre le minimum requis et la satisfaction optimale du cahier des charges deviennent autant d’objectifs à atteindre pendant la durée de validité du label. Ces objectifs sont contractualisés entre le chef d’établissement et le recteur dans un « contrat de progrès ».

Source : Académie de créteil